Les Républicains dénoncent la dictature syndicaliste de la CGT

Les Républicains, par la voix de leurs porte-parole Brigitte Kuster et Guillaume Peltier, ont dénoncé lundi « la dictature syndicaliste de la CGT » et « la ronde indécente des manifestations et blocages de tous les privilégiés et protégés du pays ».

capture_d_e_cran_2016-05-30_a_17.05.53-2Cette semaine, « nous allons avoir la ronde indécente des manifestations et des blocages de tous les privilégiés et tous les protégés du pays : grèves à la SNCF, à la RATP, dans les aéroports… » a dénoncé M. Peltier. « C’est la semaine de tous les dangers », a affirmé Mme Kuster.

Selon le premier, « François Hollande, Manuel Valls et l’ensemble du gouvernement incarnent de plus en plus une politique de mensonges, d’incompétences, d’indécence et de gribouille. Il y a un sentiment d’abandon et d’opacité des Français par rapport à la loi travail à laquelle nous n’y comprenons plus rien« .

« Ce gouvernement ne parle plus aux Français, même plus aux sympathisants de gauche mais ne fait que s’adresser à des minorités bloquantes dont on aimerait rappeler l’incroyable protection de leur statut : les agents de la RATP ont le privilège de partir en moyenne à la retraite à l’âge de 54,5 ans, les agents de la SNCF à 55 ans », alors que « la moyenne dans le pays est de 62 ans« , a-t-il expliqué.

Pour M. Peltier, « il est indispensable que la situation et l’autorité de l’Etat soient rétablies avant l’Euro-2016« .

Mme Kuster a de son côté déploré qu’ »au moment où l’on pouvait espérer des améliorations sur le terrain de l’emploi, au moment où, grâce à l’influence de facteurs extérieurs – baisse de l’euro, pétrole bas, taux d’intérêt à zéro – cette chance-là est en train d’être mise à mal de manière inadmissible ».

« Le climat de tension est ravageur pour les Français, ravageur pour l’image de la France à l’étranger. Nous sommes en train de payer de manière dramatique les mensonges de François Hollande« , a-t-elle insisté. « Les investisseurs commençaient à revenir : 15 % de plus d’investisseurs sur le marché européen l’an dernier, et parallèlement 2 % de moins pour la France« , a-t-elle assuré.

« Avant l’Euro-2016, quelle responsabilité prend le gouvernement, quelles responsabilités prennent les syndicats, particulièrement la GCT et FO« , a-t-elle également affirmé.

.

Je soutiens et je fais un don