Le Président

Guillaume Peltier a créé la Droite forte en 2012 à la suite des élections présidentielles et législatives. La motion « Droite forte », lors des élections internes de l’UMP en novembre 2012, vire en tête en remportant 28 % des suffrages exprimés.

Guillaume Peltier lance, en juillet 2013, la fête de la Violette, un rassemblement de militants, de sympathisants et d’élus de droite qui est organisé en Sologne, à proximité de Neung-sur-Beuvron, ville dont il est maire depuis mars 2014. De nombreuses personnalités nationales se rendent chaque année à cet évènement populaire organisé par la Droite forte dont Jean-François Copé, Brice Hortefeux, Bruno Le Maire, Luc Chatel, Rachida Dati ou bien encore Nicolas Sarkozy en 2015.

Président de la communauté de communes de la Sologne des Étangs, Guillaume Peltier est élu chef de l’opposition en région Centre-Val de Loire en décembre 2015. Au mois de janvier 2016, il est nommé porte-parole des Républicains.

Il est également président de la fédération des Républicains de Loir-et-Cher et candidat dans la 2ème circonscription du Loir-et-Cher pour les élections législatives de juin 2017.

Président de la Droite forte, il anime ce mouvement, cofondé avec Geoffroy Didier, avec pour objectif d’apporter des idées nouvelles et courageuses dans le débat public, de favoriser l’émergence de nouveaux talents et de nouveaux visages, de mieux faire entendre la voix et les aspirations du peuple de droite.

Fière de l’identité, de l’histoire et des valeurs de la France, la Droite forte, portée par Guillaume Peltier, croit en l’avenir, veut réconcilier les Français avec la grandeur.

Le Bureau Politique

Le bureau politique de la Droite forte réunit les cadres et dirigeants du mouvement. Il se réunit pour définir les grandes orientations et les propositions de la Droite forte. Il est animé par son Président.

Notre histoire

La Fête de la Violette

Le 6 juillet 2013, la 1ère fête de la Violette est organisée en Sologne. C’est un rassemblement de militants, de sympathisants et d’élus de droite qui est organisé par la Droite forte et son président. Pour sa première édition, plus de 1 500 militants sont réunis autour de Jean-François Copé, alors président de l’UMP, Brice Hortefeux et Bruno Le Maire, invité d’honneur de cette édition.

Le 5 juillet 2014, pour sa deuxième édition, les cadres de la Droite forte et 2 500 militants accueillent Luc Chatel, Brice Hortefeux, Frédéric Nihous et Rachida Dati, invitée d’honneur.

Le 4 juillet 2015, plus de 4 000 personnes, dont de nombreux parlementaires et dirigeants de la Droite forte, viennent écouter et soutenir Nicolas Sarkozy qui fait son grand retour dans la vie politique active.

Organisation et actions

Forte de son réseau de référents et de militants implantés partout en France, la Droite forte a organisé depuis sa création de très nombreux meetings et réunions publiques. Ces réunions sont l’occasion de faire émerger de nouvelles idées dans le débat public, notamment lors des réunions sur les projets et propositions de la droite.

actions_la-droite-forte
Lors de chaque élection locale ou nationale, des nouveaux élus soutenant la Droite forte ont été investis et élus. Ils viennent enrichir l’implantation et le maillage territorial du 1er mouvement de l’UMP, aujourd’hui Les Républicains.

Idées et propositions

Depuis sa création, la Droite forte est devenue l’aiguillon des idées à droite. Ainsi, le programme des Républicains et de tous les candidats à la primaire est très largement issu des idées de la Droite forte, notamment Les 85 propositions de la Droite forte de 2012 et Les 130 propositions pour l’alternance et pour la France de 2015.

Presntation - Historique - Collectif Horizon

Souhaitant poursuivre cette dynamique de propositions, Guillaume Peltier a lancé en mai 2016, le calendrier des Cent jours de l’alternance autour de 10 grands projets, 100 mesures et 1 référendum pour oser réformer en profondeur notre pays. C’est animé de la même logique de rassemblement et dans la volonté commune de peser sur la ligne des Républicains que la Droite forte, l’UNI et Sens Commun ont organisé au printemps 2016 des rassemblements autour du Collectif Horizon et de leurs 12 propositions communes en vue de la primaire.