Qu’est-ce qu’une assurance parking ?

Stationner son auto dans un parking exige de respecter certaines obligations parmi lesquelles l’on distingue l’assurance parking. Il s’agit d’un devoir pour tous les propriétaires d’automobiles. Il aide à pallier d’éventuels risques, car même si leurs engins ne circulent pas, ils peuvent être responsables de dégâts. Quelles sont les particularités de ce type d’assurance ? Comment fonctionne-t-il ? Voici dans cet article des détails à propos du sujet pour une meilleure compréhension.

Quel est l’intérêt d’une assurance parking ?

C’est l’une des assurances obligatoires et essentielles pour les propriétaires et locataire de véhicules. Elle est stipulée dans le Code des assurances en son article 211 alinéa 1. Cette loi exige d’assurer tout automobile terrestre et à moteur d’une garantie liée à la responsabilité civile même si celui-ci ne circule pas. Ainsi dit, l’assurance parking est d’abord conçu pour protéger les tiers contre tout sinistre ou en cas de dommage que peut causer la voiture pendant qu’elle est garée.

Dans le même temps, si le propriétaire de l’auto choisit de compléter cette garantie avec d’autres encore plus solides par exemple l’assurance vol, incendie et autre, il peut aussi profiter d’une indemnisation. Selon le site web https://citizencase.org, dans un parking, tout peut arriver à un engin. De ce fait, il vaut mieux faire preuve de prévoyance pour que si vous êtes victime ou que votre engin cause du tort à un tiers, l’assurance puisse supporter les charges.

Quelle garantie choisir pour l’assurance parking ?

Les options sont variées pour ce type d’assurance pour pouvoir se préparer pour n’importe quel risque. Les formules disponibles sont :

  • L’assurance au tiers qui protège que les personnes ainsi les autres voitures des dommages que peut provoquer l’engin stationné. Elle est la plus moins chère et est obligatoire.
  • Et la garantie tous risques qui peut couvrir tous les sinistres ou les dégâts que peut occasionner le véhicule ou qu’il peut subir. C’est l’assurance parking la plus complète. Elle prend non seulement en charge les dommages causés à un tiers individu ou à un tiers véhicule, mais aussi ceux constatés au niveau de votre engin ou sur vous-même.

Il existe aussi la garantie hors circulation pour les véhicules qui ne roulent plus qui se constitue de celle de la responsabilité civile. Il est à notifier que pour optimiser la protection de votre engin, vous n’êtes pas obligé de recourir à une assurance parking complète, c’est-à-dire tous risques. Vous avez la possibilité de choisir des options (incendie, vol et autre) pour compléter la garantie liée au tiers. À chacun de choisir selon ses moyens.

Quelles sont les exceptions relatives à ce type d’assurance ?

Dans certains cas bien définis par la loi, il est possible de ne pas se soumettre à une assurance parking. Cette exonération est accordée aux véhicules dont les roues sont retirées ou qui ne se trouvent plus sur le sol parce que poser sur une chandelle par exemple.

Elle concerne également ceux dont le bolide ne contient plus de carburant à l’intérieur de son réservoir ou si sa batterie est enlevée. Dans ces cas, l’engin ne représente plus un danger alors la loi autorise à ne pas prendre une assurance si l’on le veut.

Combien coûte une assurance parking ?

Le prix d’une assurance de ce genre est variable. Il est défini en fonction de divers éléments à savoir :

  • Les spécificités de la voiture,
  • Son utilisation,
  • Le statut de son conducteur,
  • Ainsi que de l’endroit où elle a été stationnée (parking public, privé, rue, garage, cour…)

Tous ces éléments permettent à l’assureur de faire une évaluation des risques et de pouvoir déterminer un tarif adapté à payer pour votre assurance parking. Il faut garder à l’esprit que plus l’engin est exposé, neuf et de haut de gamme, vous devez vous apprêter à payer beaucoup plus. Cependant, pour faire de bonnes affaires, vous pouvez vous servir d’un comparatif afin de dénicher un établissement qui propose des services de qualité à un prix abordable.

En conclusion, l’assurance parking est une garantie nécessaire à laquelle les propriétaires d’engins doivent souscrire pour le bien des autres ainsi que de soi-même. Une non-souscription à cette assurance du moins pour celle concernant la responsabilité civile est passible d’amende de 500 euros au moins. Pour les récidivistes, ils encourent jusque dans 3 750 euros d’amendes, ou une suspension ou une annulation du permis pendant 3 années, une saisie du véhicule, un retrait de son droit de conduire pendant 5 ans… Par conséquent, il est important de ne pas la négliger.

Laisser un commentaire