Comment bien choisir son assurance scolaire étudiant ?

Une fois le lycée terminé, ceux sont les études supérieures qui s’annoncent avec des besoins spécifiques (séjours à l’étranger, université, stages, etc.) en assurance qui sont autres que ceux du cycle précédent. Fort de cela, il importe de procéder à la souscription d’une assurance scolaire étudiant. Mais certains se demandent si cela est une obligation ? Quel est son prix et n’est-il pas possible de le substituer par une autre couverture ? Autant de questions qui trouvent leurs réponses à l’intérieur de cet article.

L’assurance scolaire étudiant : qu’est-ce que c’est ?

Sortant du cadre lycéen, il s’agit d’une couverture qui prend en considération l’ensemble des événements qui pourraient vous arriver au cours de votre cursus universitaire. D’autres préfèrent la qualifier d’assurance universitaire ou étudiant tout court. En effet, une fois votre diplôme obtenu, vous vous retrouverez peut-être avec un nouveau logement, un moyen de déplacement personnel, etc. Toutes ces nouvelles modifications ont besoin d’un contrat spécifique, car il est fort probable que vous ne puissiez plus bénéficier de l’option RC (responsabilité civile) de l’assurance résidence des parents.

Ainsi, l’assurance scolaire étudiant permet non seulement de garantir votre RC, mais elle est aussi garante de vous en cas d’accident. Elle vous permet de maîtriser les contours de votre vie universitaire (stages, séjours à l’étranger, etc.). Entre autres, elle est une alternative complémentaire à la mutuelle et à la sécurité sociale lorsqu’il s’agit de vous faire rembourser vos dépenses en santé et bien d’autres choses encore.

En fonction de la compagnie qui s’occupe de votre assurance scolaire étudiant, vous avez la possibilité de profiter de certains suppléments en garanties. Il peut s’agir d’une prise en charge si vous faites un travail occasionnel (baby-sitting par exemple) , une aide psychologique en cas de harcèlement, un secours juridique, l’octroie de capital pour la poursuite des études en cas de reprise causée par un dommage accidentel empêchant votre présence à un ou des partiels.

N’oubliez pas de lire notre article sur Sylae, la plateforme dédiée aux contrats aidés.

Cette assurance, est-elle obligatoire ?

Elle ne l’est pas. Vous n’êtes pas dans l’obligeance de détenir une assurance scolaire étudiant pour obtenir une place dans une faculté, une université privée, etc. Par contre, il est impératif que vous soyez tout au moins protégé au titre d’une responsabilité civile à travers une quelconque assurance. Généralement, celle d’habitation couvre ce risque. Entre autres, votre inscription universitaire est sujette à la présentation d’une attestation d’assurance. Laquelle ne peut être obtenue qu’auprès d’un assureur, mais en fonction des garanties souscrites.

Sur ce, si le contrat d’assurance logement multirisque de vos parents vous couvrait et que vous continuez vos études tout en étant sous leur toit, vous devez jeter un coup d’œil aux termes du contrat. À défaut d’avoir une assurance scolaire étudiant, assurez-vous de ce que les conditions inscrites dans la convention vous désignent comme bénéficiaire de cette couverture jusqu’au-delà de vos 18 ans (si c’est le cas, quel est l’âge limite ?).

Mais si vous quittez le toit familial au début de vos études, il vous faut sûrement une assurance habitation pour le nouveau domicile. Assurez-vous de ce que cette convention vous couvre aussi pour la responsabilité civile. Devant la loi, cela est obligatoire, mais tout est fonction du type de logement que vous avez.

Quel est le prix d’une assurance scolaire étudiant ?

Les tarifs varient et dépendent des compagnies, mais aussi du type de contrat auquel vous avez souscrit. Cela peut être à responsabilité civile avec garantie personnelle en cas d’accident, une prise en charge pour les stages à l’extérieur, des conventions groupées composées d’assurance habitation et autres. À titre indicatif, voici des exemples de prix de souscription chez quelques agences d’assurance.

MEP

À la MEP, le prix annuel de l’assurance scolaire étudiant commence par 16 euros. Il se compose d’une garantie responsabilité civile et d’une couverture individuelle accident avec des options annexes comme le rapatriement médical, le transport sanitaire et autres partout dans le monde.

AVIVA

La compagnie Aviva fixe son coût à partir de 20 euros pour une garantie responsabilité limitée et une assurance individuelle accident avec des annexes de garanties comme la prise en compte des objets, une assistance, etc.

SMEBA

L’agence Smeba met le prix de base de son assurance scolaire étudiant à 24 euros et prend en compte la responsabilité civile. Ensuite, viennent les études, les stages, les jobs et les séjours à l’étranger pendant moins de 6 mois. Elle garantit aussi les dégâts individuels en cas d’accident. Comme annexes, il y a l’assistance, la perte des documents, clés et bagages en plus du vol de téléphone.

MMA

MMA par contre avec un budget basique de 28 euros vous assure pour la responsabilité civile à tout moment, vous offre une garantie individuelle accident et vous présente des options comme les dégâts causés aux biens, l’indemnité en cas d’invalidité et décès.

MAE

Avec 38,50 euros l’année, vous avez la possibilité de vous offrir une assurance scolaire étudiant avec MAE. Ce qui implique une garantie responsabilité civile, une couverture individuelle accident et des annexes (assistance, soutien psychologique, dégâts aux biens, etc.).

ALLIANZ

Avec Allianz, c’est 48,24 euros l’année pour une garantie RC, une couverture individuelle en cas d’accident au cours, en stage ou lors des activités sportives. La compagnie propose également des garanties annexes.

Il en existe d’autres encore chez qui les prix de base vont jusqu’à 612 euros pour une couverture bien fournie.

Assurance scolaire étudiant : laquelle choisir ?

L’option d’une couverture pour votre cursus universitaire est fonction de votre poche et de votre situation (Vivez-vous avec vos parents ? Avez-vous un véhicule ? Êtes-vous en apprentissage ou en stage ? En France ou à l’étranger ?). Les garanties nécessaires seront différentes d’une réponse à une autre. Pour cela, il vaudrait mieux procédé à des comparaisons d’offres pour arriver à un choix optimal.

Ainsi, vous pouvez souscrire à une assurance scolaire étudiant auprès d’une compagnie classique ou au niveau d’une mutuelle étudiante. Le second organisme propose en général des offres composées de garanties d’assurance universitaire en association avec leurs options spécifiques. Ne tenez juste pas compte du coût pour vous inscrire, car si vous optez pour une assurance moins chère, elle peut revenir très onéreuse pour vos poches en cas d’événements malheureux.

À défaut d’une assurance scolaire étudiant, l’assurance habitation d’un étudiant est-elle suffisante pour couvrir son cursus universitaire ?

Une assurance habitation se compose d’une option RC qui se retrouve dans toutes les conventions de couverture logement tout comme dans les contrats qui couvrent les étudiants. Mais cependant, il s’agit là d’une garantie qui a ses limites. Dans ce sens où, elle ne permet que l’indemnisation des tiers ayant subi des dégâts physiques ou matériels causés par vous lors d’un accident responsable.

Par contre, en ce qui vous concerne, cette garantie ne vous prend guère en charge au cours de la survenue d’un accident. C’est donc pour cette raison que la souscription à l’assurance scolaire étudiant est spécialement recommandée. Ceci parce qu’en cas de sinistre, vol ou dégâts matériels jugés importants, vous pourrez bénéficier de sa couverture. Elle prend en compte la réparation des dommages causés, vos frais d’hospitalisation et va même plus loin, en vous assistant en cas d’invalidité.

Ainsi, malgré le fait qu’elle ne possède pas un caractère obligatoire, c’est le genre d’assurance qui pourrait vous être utile lors d’un stage, pour un apprentissage ou au cours d’un voyage à l’étranger. Il vaudrait mieux faire de la prévention en faisant son acquisition déjà à la rentrée universitaire en déboursent juste quelques dizaines d’euros l’année.

Avec l’assurance scolaire étudiant, vous bénéficiez d’une protection quotidienne pour mieux vous concentrer sur vos études. Ainsi, il est recommandé d’y souscrire plutôt que de compter sur la convention d’assurance habitation.

Laisser un commentaire