Quels sont les avantages du cloud computing ?

cloud-computing

Grâce au cloud computing qui a révolutionné l’univers de l’utilisation des data, l’informatique se révèle être de nos jours, la science de tous les possibles. De la conception des données en passant par leur traitement et leur analyse jusqu’à leur stockage, cette science est au cœur de tous les processus. Ce nouvel outil a donc été inventé pour répondre à ce besoin spécifique de stockage.

Qu’est-ce que le cloud computing ?

L’infonuagique a eu comme précurseur les disques durs internes et internes. Un peu plus tard, des supports plus miniaturisés dont les clefs USB et notamment les cartes de mémoire ont vu le jour avec des capacités de stockage toujours plus considérables. Ces différentes mémoires citées sont des supports physiques. Or le cloud computing n’en est pas un.

Cet outil informatique virtuel a connu son essor grâce aux services qu’il propose. Il est à la fois une mémoire de stockage de fichiers, de logiciels et un système de mise en réseau proposé par un fournisseur. Il s’agit d’une « base de données dématérialisée ». C’est en cela qu’il s’oppose à la conception qui sous-tend le stockage local.

Ces services du cloud computing sont accessibles à partir d’un portable, d’une tablette, d’un ordinateur. Ils représentent un facteur de gain de temps grâce à leur accessibilité immédiate via Internet. En effet, avec un tel système en milieu de travail, les collaborateurs n’ont plus besoin de suivre des procédures administratives bien souvent très chronophages.

De même, ceux-ci peuvent travailler méthodiquement et simultanément sur un même fichier, que celui-ci soit un texte, une application de conception ou une création graphique. Le cloud computing intègre également des applications de messagerie instantanée permettant de communiquer et d’échanger des fichiers.

Avec l’infonuagique, vous travaillez n’importe où, n’importe quand à partir de n’importe quel appareil vous permettant d’être connecté. Vous n’avez plus besoin de porter sur vous vos fichiers dans vos déplacements.

Quels sont les différents types de cloud Computing ?

Encore appelé l’informatique en nuage ou l’infonuagique, cet hébergeur web existe en trois types qui dépendent du besoin de l’utilisateur :

  • Le cloud public qui est accessible à tous. Une connexion internet est suffisante pour en bénéficier. Avec un moteur de recherche, le tour est joué ;
  • Le cloud d’entreprise ou privé qui comme l’indique son appellation, est réservé à un usage professionnel. Il permet à des collaborateurs d’interagir grâce à un réseau strictement privé. Ce cloud computing peut être également ouvert spécifiquement aux clients de l’entreprise en vue de l’efficacité et de la promptitude des services rendus.
  • Le cloud intermédiaire ou hybride qui fait la synthèse des deux précédents.

Qu’il soit public, privé ou hybride, l’infonuagique est principalement facile d’accès et permet une bonne utilisation malgré la mobilité de son utilisateur et la position géographique de ce dernier.

Étant intégré à tous les domaines du numérique, le cloud computing s’est intéressé à l’univers des jeux virtuels. Les amateurs de ces distractions peuvent avec une bonne connexion, jouer en streaming tout en conservant les données de jeu. Ils peuvent en outre engager des parties de jeu avec d’autres joueurs qui sont à des milliers de kilomètres et qu’ils ne connaissent peut-être pas.

Quelles sont les faiblesses du cloud computer ?

Comme faiblesses, cet hébergeur informatique est exposé à plusieurs menaces. Son fonctionnement nécessite :

  • Une disponibilité permanente de l’énergie électrique : sans courant électrique, aucun appareil numérique ne peut fonctionner. Même si celui-ci a une batterie, celle-ci a besoin d’être chargée. En effet, le problème de disponibilité du courant électrique se pose notamment dans les pays sous-développés où il n’est pas exploitable à plein temps.
  • Une fourniture de la connexion internet : la rapidité et la fluidité des transferts de données et la mise à jour des logiciels contenus dans le cloud computing sont fonction de la disponibilité d’une connexion internet à haut débit. En dehors de la disponibilité de l’internet, les entreprises pourraient voir la vulnérabilité de leurs données accroître en raison d’une panne des data centers. Cet état de choses pourrait conduire à la baisse des clients à cause d’un manque d’intérêt pour une entreprise dont l’application cloud est sans cesse inaccessible.
  • La sécurité des données : elle est capitale dans toute organisation. En effet, le pouvoir d’une organisation tient à la confidentialité de ses données. Avec le cloud computing, cette sécurité est garantie. Cependant, en informatique, la sécurité à 100 % n’est qu’illusion. Une faille du système finit toujours par se révéler lorsque le matériel utilisé est défaillant ou qu’une veille numérique n’est pas faite régulièrement pour assurer les mises à jour régulières et protéger l’hébergeur contre les malwares.

En tout état de cause, le cloud computing reste un outil très pratique dont l’efficacité est le premier élément de notoriété.

Laisser un commentaire