Les différentes étapes pour acheter une maison

L’achat d’une maison implique différentes étapes. Entre la recherche du bien idéal et la signature de l’acte de vente, il peut s’écouler un certain temps. En effet, il faut aussi s’occuper du financement, avec éventuellement une demande de prêt, de la rédaction d’une offre d’achat ou encore de la signature d’une promesse de vente. Voici les différentes étapes à suivre pour mener à bien un projet d’achat d’une maison.

Définir le projet d’achat de maison

Dans un premier temps, il faut commencer par établir concrètement le projet. C’est d’ailleurs une étape cruciale qui permet de concrétiser l’envie d’achat. Il faut commencer par définir l’usage de la maison (résidence principale, secondaire ou investissement immobilier). Cela aidera dans le choix de la région, de la ville et même des quartiers parfaits pour l’achat.

Dans le cas d’un investissement locatif, il est généralement important d’acheter une maison qui correspond aux critères des locataires pour éviter les vacances locatives. Il faut aussi tenir compte du rendement locatif pour assurer la rentabilité de l’investissement. En revanche, pour l’achat d’une résidence principale, il est primordial de miser sur des biens qui correspondent au mode de vie et aux besoins de toute la famille (nombre de chambres, dimensions, piscine, jardin, proximité avec l’école des enfants ou le travail…).

Bien entendu, définir tous ces points en amont facilitera les échanges avec l’agent immobilier.

Établir votre budget d’achat

Que ce soit pour une résidence principale, secondaire ou un investissement immobilier, il est crucial de bien définir son budget d’achat. En effet, non seulement, cela facilitera le choix du bien à acheter, mais aussi, cela permettra d’assurer la santé financière pour les années à venir.

La plupart du temps, il faut se rapprocher d’une société de prêt en ligne pour disposer du financement nécessaire pour l’achat. Les professionnels comme l’agent ou le courtier immobilier sont de précieux alliés pour les futurs propriétaires. En effet, un tel professionnel va aider ses clients dans les différentes démarches à suivre.

Il joue aussi un rôle essentiel dans l’établissement du dossier de prêt pour être sûr d’être financé par les meilleurs établissements de prêt. Par ailleurs, il connait bien le fonctionnement des banques et peut comparer les différentes offres (taux, durée de remboursement, montant accordé…) pour trouver l’offre de prêt la plus avantageuse.

Cette étape est aussi cruciale, car elle permet d’affiner les recherches et de trouver les biens qui correspondent au budget. Ce serait dommage de commencer par faire des recherches et d’avoir un coup de cœur, pour finalement se rendre compte qu’il est hors budget.

 acheter une maison

Faire une offre d’achat

Une fois le budget défini, l’agent immobilier va faire plusieurs propositions à son client. Au cours des visites, le client peut tomber sous le charme d’une propriété en particulier. Dans ce cas, il peut passer à l’étape suivante, en faisant une offre d’achat. C’est une démarche qui concrétise le projet immobilier. En général, l’offre se fait par écrit.

Il faut préciser le prix auquel l’acheteur souhaite acquérir le bien, correspondant au prix proposé ou inférieur. Le délai de validité de l’offre d’achat doit ainsi être proposé.

Pendant le délai précisé (généralement une à deux semaines), le vendeur doit faire parvenir sa réponse à l’acheteur intéressé. En cas de rejet de l’offre, une contre-proposition peut être faite par le vendeur.

Signer le compromis ou la promesse de vente

La signature de l’avant-contrat, un compromis ou une promesse de vente, est une étape facultative de l’achat d’un bien immobilier. Toutefois, il est conseillé de passer par cette étape pour une transaction plus sûre. En effet, l’avant-contrat permet d’exprimer les termes et les conditions de la vente.

La promesse de vente doit comporter des clauses qui comportent un certain nombre d’informations. Elles doivent porter sur le bien, la transaction, l’acquéreur et le vendeur.

Pour établir la promesse de vente, il y a deux possibilités. D’une part, l’avant-contrat peut se faire par acte sous seing privé passé directement avec le vendeur. Il peut aussi se faire par l’établissement d’un acte authentique, en passant par un notaire. Il faut noter que l’intervention d’un notaire n’est pas obligatoire pour un compromis ou une promesse de vente. Or, comme la promesse comprend des clauses essentielles à la transaction, l’intervention d’un notaire est fortement conseillée.

Les parties disposent de 10 jours pour signer la promesse de vente auprès de la recette des impôts. Même si c’est une étape qui constitue un certain engagement, l’acheteur peut se rétracter dans les 10 jours qui suivent la signature de la promesse de vente.

Il est aussi possible d’inclure à la promesse de vente des clauses suspensives comme l’obtention d’un prêt immobilier ou d’un permis de construire.

Laisser un commentaire