Plan de marchéage : qu’est-ce que c’est ?

Avoir un plan ou une stratégie qui prévoie les activités à mener et les échéances à atteindre est indispensable pour tout bon projet : c’est une loi universelle de l’entrepreneuriat. Et celle-ci s’applique à tous les secteurs d’activités qui soient. Dans le domaine du commerce ou du marketing, cette stratégie est plus connue sous le nom de plan de marchéage.

Le plan de marchéage, qu’est-ce que c’est ?

Encore appelé marketing-mix, le plan de marchéage est un ensemble de décisions et d’actions prises dans le but de garantir le succès d’un produit, d’une campagne, ou d’un service. Ces actions marketing prises impactent généralement les quatre grands domaines que sont le prix, la distribution, le produit et la communication.

Les composantes d’un plan de marchéage

Quatre variables marketing définissent un plan de marchéage.

La politique produit

Elle traite de tous les détails relatifs au produit. Il s’agit notamment de :

  • Le style ;
  • L’emballage, et le conditionnement ;
  • Les caractéristiques et services liés ;
  • La marque, la gamme…

La politique de distribution

Elle englobe tous les moyens nécessaires à bonne diffusion du produit : canaux et modalité de distribution, organisation de la vente et j’en passe.

La politique du prix

Elle permet à l’entreprise de définir au préalable le prix du produit, et ce en prenant en compte les différents types de contraintes : commerciales et juridiques.

La politique de communication

Il s’agit de la dernière composante du plan marchéage. Elle est axée sur les différents moyens de communication capable de promouvoir les produits. On distingue notamment la communication de masse et relationnelle, la promotion des ventes, etc.

Les prérequis d’un plan de marchéage efficace

Un bon plan marchéage répond à trois critères essentiels : l’adaptation, la supériorité et la cohérence.

L’adaptation

Le plan de marchéage doit avant tout être adapté à l’offre du marché, de sorte à répondre aux exigences des consommateurs. En outre, il doit aussi véhiculer l’image de l’entreprise et prendre en compte sa politique générale.

La supériorité

La mise en place d’un marketing-mix par une entreprise fait souvent suite à un besoin particulier : une augmentation du chiffre d’affaires ou du portefeuille client, une expansion des activités, etc. Par conséquent, le plan de marchéage mis en application doit donner à l’entreprise un certain pouvoir et des privilèges par rapport à la concurrence.

La cohérence

Un plan marchéage parfait est avant tout un plan qui intègre parfaitement les quatre politiques précédentes. À chaque étape de l’exécution du marketing-mix, il faudra veiller à ce qu’aucune incohérence ne s’y glisse.

Comment faire votre plan de marchéage ?

Pour élaborer un marketing-mix optimal, trois étapes doivent être impérativement respectées. La première étape, la plus importante, conditionne la répartition des ressources financières dans le plan. Elle consiste à déterminer les variables constitutives du plan marchéage.

La deuxième étape quant à elle revient à formuler puis rédiger les grandes lignes des quatre politiques. La troisième étape est une estimation quantitative et qualitative du plan de marchéage établi. Ceci permettra de déterminer dans quelle mesure il sera capable de faire atteindre à l’entreprise les objectifs qu’elle s’est fixés.

Laisser un commentaire